Sito in Italia dove è possibile acquistare la consegna acquisto Viagra a buon mercato e di alta qualità in ogni parte del mondo.

Eqa013

Formalités concernant les voyages
vers l’Amérique Latine
Très important
Très important en cas de transit par les Etats-Unis :
Depuis le 26 octobre 2005, pour se rendre ou transiter par les Etats-Unis, il est
obligatoire de posséder :
- Soit un passeport à lecture optique délivré avant le 26 octobre 2005 ; vous
n’avez alors dans ce cas pas besoin de visa de transit.
- Soit un passeport ancien modèle ou un passeport délivré après le 25 octobre
2005 : vous devrez alors solliciter un visa auprès de l’Ambassade des Etats-
Unis (attention le délai est de 6 semaines au minimum)
Lien sur Internet http://www.actions-visas.com

Pour tout renseignement complémentaire merci de contacter nos équipes de vente au 0 825 847 800 EQUATEUR
Indiens et Montagnes
DOSSIER D’INFORMATION
Vous venez de vous inscrire pour un voyage en Equateur avec Terres d'Aventure. Nous tenions avant votre départ à vous remercier de votre confiance, et vous transmettre ce dossier d’information dans lequel vous trouverez un certain nombre de renseignements complémentaires : formalités, vaccinations, équipement personnel, équipement collectif, à savoir… Ces renseignements, importants pour le bon déroulement de votre voyage, viennent en complément des informations déjà existantes dans notre catalogue pour l’équipement, la logistique… ITINERAIRE

L'Equateur présente des contrastes exceptionnels. Ce trekking vous fera découvrir
l’extrême diversité de ce petit pays. Débutant par la région d'Otavalo, entre lacs,
volcans, couleurs, cultures et villages de cette région emblématique, nous foulerons
ensuite les pentes du Cotopaxi, volcan symbole de l'Equateur, avant d'atteindre une
des régions les plus isolées du pays, la lagune de Quilotoa, qui vit encore au rythme
des indiens et de leurs lamas. Après un voyage inoubliable à bord du train des
Andes, un trek près de Baños vous introduira dans l'ambiance amazonienne, avant
de randonner sur les flancs du Chimborazo. Ce voyage très complet va à la
rencontre de populations indiennes, au cœur des plus belles régions de l'Equateur.
1er jour : Envol de Paris pour Quito (2 850 m).
2e jour : Route vers Otavalo ; visite du plus célèbre marché indien du pays. Dès
l'aube, les paysans apportent légumes, fruits, volailles, tissus et poteries des
différents villages, extraordinaire déballage composant une véritable symphonie de
couleurs. Tour partiel de la lagune située au fond d’un cratère latéral du volcan
Cotacachi (4937 m). Flore très variée et magnifiques vues. Hôtel à Otavalo.
3e jour : Belle randonnée au milieu des champs en patchwork des indiens otavalos,
dominés par les volcans Imbabura (4609 m) et Cayambe (5790 m), près de la lagune
de San Pablo. 5 h de marche. Retour à Quito.
4e jour : Transfert à Pedregal. Découverte du magnifique parc du Cotopaxi.
Traversée des grandes plaines habitées de chevaux sauvages près des volcans
Sincholagua (4899 m) Pasochoa (4200 m) et Rumiñahui. 5 h de marche. Camp à
3800 m.
5e jour : Ascension du Rumiñahui (4712 m). Très belle vue sur le Cotopaxi. 6 à 7 h
de marche. Camp au même endroit.
6e jour : Lente montée sur les flancs du Cotopaxi (5897 m) jusqu'au refuge (4800 m).
Nous continuerons jusqu'au pied des impressionnants glaciers, à une heure à peine
du refuge. 4 à 5 h de marche. Hôtel.
7e jour : Visite de Saquisili, l'un des plus grands marchés ruraux indiens d'Equateur.
Transfert puis courte randonnée vers Insulivi (2900 m). 2 h de marche. Camp.
8e jour : Marche dans cette belle région indienne, vers le petit village de fin du
monde de Chugchilan (3200 m). 5 h de marche. Auberge.
9e jour : Magnifique montée à pied vers la lagune de Quilotoa (3900 m). 5 h de
marche. Accueil dans une famille indienne (hébergement rudimentaire).

10e jour : Nous longeons la lagune, avant de descendre au fond du spectaculaire
canyon du rio Toachi (3200 m). Remontée au village de 8 Septiembre (3500 m).
C'est une des seules régions d'Equateur où les Indiens utilisent encore les lamas. 5 à
6 h de marche. Transfert à Urbina au pied du Chimborazo. Hôtel.
11e jour : Randonnée d'Urbina (3700 m) vers Condormachai (4100 m). Les couleurs
rouges des ponchos des indiens Puruhaes, vivant dans ces grands espaces,
contrastent avec le blanc des neiges éternelles des deux géants Chimborazo
(6310 m) et Carihuairazo (5020 m). 6 h de marche. Auberge rurale indienne.
12e jour : Montée vers le refuge Whymper (5000 m), un des plus hauts du monde,
point de départ de l'ascension du Chimborazo, le volcan roi de la cordillère
équatorienne. 5 à 6 h de marche. Transfert à Riobamba. Hôtel.
13e jour : Tôt le matin nous embarquons dans le traditionnel train des Andes pour un
lent et long voyage jusqu’à la spectaculaire "Nariz del diablo". Retour par la route
vers les hauts plateaux. Nuit en hôtel à Baños.
14e jour : Randonnée le long du fleuve Pastaza en bordure d’Amazonie.
Nombreuses cascades et végétation tropicale. 4 à 5 h de marche. Hôtel à Baños.
15e jour : Retour à Quito par l'Allée des Volcans. Visite de la ville : ses églises et
palais coloniaux témoignent d'un passé très riche. Hôtel.
16e et 17e jours : Envol de Quito pour Paris.
FORMALITES, VACCINATIONS

FORMALITES : (ambassade, visa…)
Attention ! ! Une négligence de votre part peut parfois compromettre votre voyage.
Votre passeport doit disposer de 6 mois de validité au-delà de la date de retour de
votre voyage. Actuellement, les ressortissants français n’ont plus besoin de visa pour
se rendre en Equateur.
Si vous n’êtes pas de nationalité française, veuillez vous renseigner auprès de l’ambassade équatorienne de votre pays, pour les formalités éventuelles de visas.
PARIS
34, avenue de Messine
75008 Paris
Tel : 01.45.61.10.21/01.42.56.22.59
Fax : 01.42.56.06.64
Web : http://www.ambassade-equateur.fr
En cas de transit par les USA :

Depuis le 26 octobre 2005, pour se rendre ou transiter par les Etats-Unis, il est
obligatoire de posséder :
- Soit un passeport à lecture optique délivré avant le 26 octobre 2005 ; vous
n’avez alors dans ce cas pas besoin de visa de transit.
- Soit un passeport ancien modèle ou un passeport délivré après le 25 octobre
2005 : vous devrez alors solliciter un visa auprès de l’Ambassade des Etats-
Unis (attention le délai est de 6 semaines au minimum)
http://www.actions-visas.com


VACCINATION FORTEMENT CONSEILLÉE : FIEVRE JAUNE
Vous devez être vacciné même si la vaccination n'est pas exigée pour entrer dans le
pays, car il s'agit d'une maladie mortelle. Prévoir, au minimum 10 jours avant le
départ, 1 injection faite uniquement dans un centre de vaccination international
(Source Pasteur)
.
VACCINATIONS UTILES
Nous vous recommandons fortement la vaccination tétanos/polio, celle contre la
typhoïde : Typhim VI, ainsi que les vaccins hépatites A & B surtout si vous n'êtes pas
à jour de vos différents rappels.
TRAITEMENT ANTIPALUDEEN
Le risque de paludisme existe dans le pays où se déroule votre voyage. Devant
l’évolution rapide de résistance à certains traitements préventifs, il est indispensable
de consulter avant votre départ un organisme spécialisé pour connaître le traitement
adéquat et sa posologie. Vous pouvez vous renseigner, ainsi que pour les vaccins
auprès de :
L'Institut Pasteur - www.pasteur.fr
211, rue Vaugirard - 75015 Paris ℡ 01.45.68.81.98 (serveur vocal) Hôpital de la Pitié
47, Bd de l’hôpital - 75013 Paris ℡ 01.45.85.90.21
VISITE MEDICALE
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres
d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu… c'est l'occasion
d'effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales
caractéristiques de votre prochain voyage (climat, altitude, difficulté…).Une visite
chez votre dentiste est aussi une excellente initiative.
EQUIPEMENT
EQUIPEMENT PERSONNEL

BAGAGES
Vous devez conditionner l'ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1
grand sac de voyage.
1- Le sac à dos
Sac à dos de randonnée d'une capacité de 35 litres, il vous sera utile pour le
transport de vos affaires personnelles durant la journée (votre appareil photo, films,
cape de pluie, vêtements chauds, médicaments personnels, pique-nique, gourde,
etc.…). Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors des transports aériens
pour toutes vos affaires lourdes (pour alléger le sac de voyage en soute), fragiles
(appareil photo…) et nécessaires (trousse de toilette…).
2- Le grand sac de voyage
Il doit contenir le restant de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens.
Vous le trouverez chaque soir à l'hôtel ou au campement. Il sera transporté en
véhicule ou en pirogue. Il est souhaitable de prévoir des sacs plastiques pour
emballer vos affaires et en assurer l'étanchéité. Vous recevrez avant votre départ
des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d'identifier vos bagages avec
vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à
l'aéroport.
HABILLEMENT - CHAUSSURES
HABILLEMENT
CHAUSSURES
• Chemises manches • Pantalons larges • Chaussures de • Maillot de bain • Fourrure polaire • Pantalon de trek • Sandales type Teva coupe-vent Goretex • Cape de pluie ou similaire
PETIT MATERIEL
• Ampoules et piles de rechange (il n’y a pas de piles plates en Equateur) • Briquet pour éventuellement brûler les détritus (en soute) • Crème solaire de haute protection pour peau et lèvres (le soleil est brûlant sur • Couteau de poche (à mettre dans vos bagages enregistrés) • Nécessaire de toilette (utilisez des produits biodégradables), papier toilette
PHARMACIE PERSONNELLE
• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : aspirine ou équivalent • Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…) • Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur • Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur) • Bande adhésive élastique (Elastoplast) • Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie) • Traitement pour rhume et maux de gorge • Crème type Biafine pour les brûlures • Anti-moustique efficace
COUCHAGE
Sac de couchage 0 / -10°C
EQUIPEMENT COLLECTIF

PHARMACIE COLLECTIVE
Une pharmacie collective complémentaire fournie par l’agence et adaptée à votre
voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.
EQUIPEMENT COLLECTIF
Tentes, matelas, couverts, bols et assiettes, matériel de cuisine collectif.
INFORMATIONS CONCERNANT VOTRE VOYAGE

NON COMPRIS DANS LE PRIX
• Les taxes aériennes (surcharge fuel incluses) au départ de Paris • Les taxes d’aéroport au départ de l’Equateur • Le coût du visa en cas de transit par les Etats-Unis
HEBERGEMENT
Hôtels à Quito et Baños, auberges dans l’intérieur ; chez l’habitant à Quilotoa en
maisons très modestes. Sous tente pendant le trek.
REPAS
Pique-niques fréquents à midi ; les autres repas se passent au restaurant et en
auberge. Les repas servis chauds pendant le trekking sont élaborés à partir de
produits locaux par vos cuisiniers.
ENCADREMENT
Accompagnateur équatorien francophone, connaissant bien l’Equateur et sachant
vous en faire partager toute la saveur. Plus qu’un simple guide, il sera votre
compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions équatoriennes. Il
est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelle que pratique.
POURBOIRES
Le pourboire n’est bien sûr pas obligatoire, mais sera toujours apprécié. Dans les
hôtels et les restaurants, les taxes sont de 10% pour le service et 12% pour les taxes
gouvernementales.
PHOTOS - VIDEO
Les pellicules pour photos - papiers de sensibilité standard se trouvent partout, mais
les diapos et les pellicules spéciales ne sont pas disponibles. Si la photographie est
en général bien acceptée en Equateur, il est toutefois nécessaire d’avoir la courtoisie
de demander l’accord des personnes que vous désirez photographier, et d’envoyer
les tirages que vous avez promis. Si l’on vous refuse une photographie, n’insistez
pas. N’oubliez pas qu’à l’étranger, l’étranger c’est vous…
INFORMATIONS CONCERNANT L'EQUATEUR

PROTECTION DES SITES
Les zones protégées en Equateur représentent 40% de la surface du pays soit
9 parcs nationaux dont les îles Galápagos et 17 réserves nationales.
L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La
permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant
plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la
propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution
doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà
pollués, vous devez ramasser et jeter tous vos papiers dans les endroits prévus à cet
effet. Votre accompagnateur vous y aidera.
UN PEU D’HISTOIRE
On considère que l'histoire de l'Equateur remonte à 30 000 ans. Tout d’abord
chasseurs-cueilleurs, le peuplement des hauteurs andines passa du nomadisme à ce
que l’on appelle la culture formative (vie sédentaire et invention de la céramique).
De 3500 à 300 av J.C : Les cultures Valdivia, Machalilla et Chorrera se succèdent.
De 300 av J.C à 700 : L'Equateur connaît une période de "développement régional"
avant l’arrivée des Incas. Les cultures Tolita et Mantena acquièrent la maîtrise de la
nature grâce à la construction de murs de pierre, l’aménagement des collines en
terrasses et la mise en place de canaux d’irrigation.
1450 : Invasion de l’Equateur par les Incas établis sur les rives du Lac Titicaca
depuis le XIe siècle. Le peuple Inca se trouvait alors à la tête d’un vaste royaume :
"L’empire des quatre quartiers" (Tahuantinsuyu) qui englobait le Pérou, le nord du
Chili, la Bolivie et l’Equateur. L’inexorable avancée des Incas le long de la cordillère
andine s’acheva en 1492 avec la chute de Quito.
1526 : Arrivée des premiers conquistadores sur le sol équatorien avec en tête
Bartolomé Ruiz, puis Pizarro en 1531.
Le XVIIIe siècle : L’Equateur accueille de nombreuses expéditions scientifiques
comme celle de Charles Marie de la Condamine en 1735 qui établit l’emplacement
du méridien zéro.
1822 : Indépendance de l’Equateur.
1835 : Charles Darwin séjourne sur les îles Galápagos et établit sa théorie sur
l’évolution des espèces.
Depuis 1830 : La nation équatorienne se caractérise par l’alternance au pouvoir des
conservateurs et des libéraux. Les conservateurs, installés à Quito, sont les héritiers
du système colonial; ils sont attachés à la propriété terrienne et défendent une
économie basée sur la production agricole. Les libéraux quant à eux, mieux
implantés à Guayaquil, centre financier et important port du Pacifique, croient à la
modernisation du pays par l’industrialisation et l’exploitation des richesses minières.
BREF APERCU DU PAYS
La géographie de ce pays est une des plus variées au monde, bien que la superficie
ne soit que de 283 520 km² (2 fois moins que la France). Les 3 régions qui
composent l’Equateur sont riches en contraste : à l’est, la jungle amazonienne, au
centre, les terres hautes de la Cordillère des Andes, à l’ouest, la côte Pacifique.
La population, de plus de 12 millions d’habitants, est beaucoup plus dense que dans les autres pays d’Amérique du Sud, avec 40 habitants/km². • 30% sont Indiens (majoritairement Quechuas) • 10% sont Blancs (souvent d’origine espagnole) L’immense majorité de la population est catholique ; les populations indiennes conservent néanmoins leurs traditions ancestrales. L’économie reste majoritairement
rurale (banane, café…), même si depuis 1973 le fort développement des
exportations de pétrole a transformé la balance commerciale du pays. L’Equateur
reste un pays pauvre où l’éducation et les services médicaux sont encore
insuffisants. L’Equateur bénéficie d’une histoire et d’une culture très riche, léguée par
l’Empire Inca, puis par la colonisation Espagnole à l’époque de Pizarro dès le début
du XVIe siècle; et enfin à l’indépendance, grâce notamment à Simon Bolivar, grand
libérateur des pays d’Amérique du Sud au début du XIXe siècle.
CLIMAT
Traversé par la ligne équatoriale, on pourrait penser que l’Equateur est un pays
tropical et chaud. En fait, le climat équatorien est particulièrement varié et irrégulier
et Quito est réputé pour présenter les quatre saisons la même journée. Les saisons
sont peu différenciées, et le climat est variable suivant les régions parcourues. Il est
tempéré dans les Andes, où les amplitudes thermiques sont accentuées par
l’altitude. Tropical humide en Amazonie, il évite toutefois les fortes chaleurs. Le soleil
sous l’Equateur est particulièrement fort. Soyez méfiants, même s’il y a des
nuages…
ENVIRONNEMENT
La flore

Nous ne nous lancerons pas ici dans une description de toutes les espèces
végétales rencontrées en Equateur, cela serait beaucoup trop long , tant la flore est
d'une incroyable diversité dans ce pays qui grâce à ses contrastes géographiques
abrite des milliers de plantes, qu'elles soient tropicales ou andines.
- Manioc : cette plante est une tubercule que l'on va préparer comme une pomme
de terre, ou que l'on transformera en farine. - Cacao : le cacao est la base à toutes les préparations nommées "chocolat". Originaire d'Amérique du sud, les Incas l'utilisaient bien avant l'arrivée des Espagnols. Ce sont les graines contenues à l'intérieur du fruit que l'on fait sécher, puis de ces graines ont obtient le chocolat. - Papaye : Plante tropicale d'environ 2 à 3 m. de haut et donnant de nombreux fruits. A préparer avec un zeste de citron vert. - Le balsa : grand arbre, jusqu'à 30 m de haut, originaire des forêts équatoriales d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale.
La faune
Environ 3800 espèces de vertébrés, 1550 espèces d’oiseaux (colibris, coqs de
roche, perroquets, toucan.), 320 espèces de mammifères (pumas, paresseux,
guanacos.), 350 espèces de reptiles (crocodiles, anacondas.), 375 espèces
d'amphibiens, ainsi que 800 espèces de poissons d'eau douce (piranhas.) et 450
espèces de poissons d'eau de mer, ont été répertoriés en Equateur.

NOURRITURE
La cuisine équatorienne est très bonne et très variée : féculents, poulet, poissons,
"ceviche".
(Poisson cru mariné), "churrasco" (épais morceau de viande servi avec du mais, riz
et manioc), "empanada" (galette fourrée à la viande). Les équatoriens consomment
également de nombreux fruits dont le plus répandu est la banane.
MARCHES
Certains marchés d'artisanat sont très réputés comme celui d'Otavalo, une petite ville
perchée à 2580 mètres d'altitude. Dans tout le pays, l’artisanat est très varié et de
bonne qualité: tapis, tentures, sacs, pulls, poteries, bijoux, sculptures en bois, petites
figurines de "masapan", cuir, ponchos, broderies, chapeaux de panamas, bijoux,
disques et cassettes de musique andine.
MARCHANDAGE
Sur les marchés, le marchandage est une tradition. Cependant les prix qui sont
généralement modestes, baissent peu (environ 10%). Dans les magasins, les prix
sont fixes.
CHANGE - MONNAIE
Depuis mars 2000, la monnaie nationale est le dollar américain.
Prévoir des dollars en billets et travellers chèques. Les cartes de crédit sont
acceptées dans de nombreux magasins et hôtels ; il est cependant difficile d’obtenir
des espèces avec une carte de crédit. Il est possible de changer des euros à Quito.
DECALAGE HORAIRE
L’Equateur est à GMT -5 heures.
Il y a 7 heures de décalage avec la France en heure d’été, et 6 heures en heure
d’hiver.
COURANT ELECTRIQUE
En Equateur, le courant électrique est de 110 volts, 60 hertz. Avant de partir,
munissez-vous d’un adaptateur fiche ronde/fiche plate.
INTERNET & TELEPHONE
Internet
: Vous trouverez de nombreux cybercafés dans toutes les grandes villes. Ils
sont nettement plus rares dans les petites villes.
GSM : Le réseau en Equateur est bon. Nous vous conseillons de contacter votre
opérateur pour plus de détails.
Téléphone : Excepté à Quito, les liaisons téléphoniques sont difficiles à établir avec
l'intérieur du pays et il n'y a pas de liaisons possibles avec les Galápagos
(uniquement liaisons radio). En cas de réelle urgence, nous vous conseillons de
joindre directement Terres d’Aventure, qui transmettra votre message urgent à Quito.
Pour joindre la France, composer : le 00-33 puis votre numéro à 9 chiffres (ne pas
composer le 0, précédant le code zone régional français. Par exemple pour Paris
faire 00-33-1- puis les 8 chiffres usuels).

DOUANE
Remplissez bien le formulaire qui, généralement, vous est distribué dans l’avion. Les
douaniers équatoriens sont très consciencieux. Vous avez le droit d’importer au
maximum 200 cigarettes et 1 litre de boisson alcoolisée ainsi que des objets divers à
titre de cadeaux.
BIBLIOGRAPHIE
Guides :
• "Le guide de l’Equateur", A. Colin-Delavaud, Ed La Manufacture
• "La filière des Panamas", T. Miller, Ed Actes Sud. • "Voyage d’un naturaliste autour du monde", C. Darwin • "Equateur", K. Kling
Romans :
• "Le procès des Etoiles", Florence Thrystam, (Seghers).
• "La filière des Panamas", Tom Miller, (Actes Sud) • "Equateur", Henry Michaud.
CARTOGRAPHIE
Carte au 1/1.000.000e
Cartes plus précises disponibles à Quito.
La bibliographie et la cartographie ont été réalisées avec l'aide des
librairies Voyageurs du Monde
Préparez votre voyage avec les librairies Voyageurs du Monde

à découvrir dans nos librairies spécialisées sur le voyage :
- Paris : 55, rue Ste Anne - 75002 Paris
- Grenoble : 16, bd Gambetta - 38000 Grenoble
- Lille : 147, bd de la Liberté - 59000 Lille
- Lyon : 5, quai Jules Courmont - 69002 Lyon
- Marseille : 25 rue Fort Notre Dame - 13001 Marseille
- Nice : 4, rue du Mal Joffre - 06000 Nice
- Rennes : 39, rue de la Parcheminerie - 35000 Rennes
- Toulouse : 26 rue des Marchands - 31000 Toulouse
Et bientôt Montpellier, Bordeaux & Rouen À découvrir également sur le site www.vdm.com
Commande en ligne possible : librairie@vdm.com

Source: http://www.toprando.fr/IMG/pdf/EQA013.pdf

Microsoft word - fsgrndcvrs.doc

Human Resources Center425 Pennsylvania Avenue Ground Covers Landscape considerations. Present day landscape If the area to be covered is large, it is generally design stresses simplicity. Often a few widely advisable to develop a broad, mass planting using spaced, carefully selected specimen plants are used one kind of plant. Occasionally, two or three kinds to create an interesting

Bio

Bio. 317 – Sept. 26, 2013 Principles of Ecology Lab Constructing a Life Table for a Human Population Objectives: We will use mortality and survivorship data to construct life tables and to compute vital statistics of a human population. Introduction: A summary of mortality, survivorship and expectation of further life, by age, is called a life table. The most straightforward type of life t

Copyright © 2010-2014 Medicament Inoculation Pdf