Sito in Italia dove è possibile acquistare la consegna acquisto Viagra a buon mercato e di alta qualità in ogni parte del mondo.

Untitled

CNAM_LETTRE11-SR Mél 30/08/05 16:12 Page 1 11 Lettre d’information aux médecins
Pour recevoir cette lettre d’information par courrier électronique : www.lettreauxmedecins.ameli.fr
> 30 MILLIONS DE PATIENTS
ONT CHOISI ET DÉCLARÉ LEUR MÉDECIN TRAITANT,
i n f o r e p è r e
SOIT PRÈS DES DEUX TIERS DES ASSURÉS
Maîtrise médicalisée
À mi-parcours, des résultats

La maîtrise médicalisée
à confirmer
est en marche
Six mois après sa signature, la convention médi- Six mois après la signature de la convention médi- cale a permis de mettre en place le médecin trai- cale, les résultats les plus probants s’observent dans tant et de renforcer les relations entre l’Assurance les domaines où nos actions ont été engagées Maladie et les représentants des médecins. Quant précocement, en particulier les arrêts de travail médi- aux objectifs de maîtrise médicalisée des dépen- calement justifiés et le développement des médi- ses de santé, le bilan à mi-parcours révèle des caments génériques. C’est donc dans la durée que premiers résultats encourageants pour certains notre effort collectif porte ses fruits. Pour poursuivre d’entre eux. Un pas important reste néanmoins en ce sens, les délégués de l’Assurance Maladie à faire pour atteindre le milliard d’euros d’éco- viendront à votre rencontre en septembre, mettant nomies que nous nous sommes fixé pour 2005.
l’accent sur trois priorités : l’ordonnance bizone, les Une vigilance accrue sur l’usage de l’ordon- arrêts de travail et les médicaments génériques.
nance bizone et un effort sans relâche sur les S’agissant des antibiotiques, dont les dépenses ont arrêts de travail et les génériques sont les prin- augmenté au premier semestre, la prochaine publi- cipaux leviers pour consolider notre démarche.
cation par l’Institut Pasteur des chiffres de consom-mation, ajustés en fonction des épidémies sai- Arrêts de travail : poursuivre sur
sonnières, nous permettra d’affiner notre analyse.
une tendance largement positive
La baisse des arrêts de travail enregistrée en
Un engagement solidaire
2004 se poursuit. Les six premiers mois de l’an- Mais la régulation des dépenses de santé ne sau- née 2005 affichent une diminution de 2,1 % des rait réussir sans une implication de l’ensemble des montants d’indemnités journalières par rapport acteurs. L’Assurance Maladie reprendra ses actions au premier semestre 2004. L’objectif conven- de sensibilisation des assurés dès le mois de sep- tionnel a donc été dépassé à mi-année, soit une tembre. La déclinaison des objectifs de maîtrise médicalisée à l’hôpital est également engagée.
Au premier semestre 2005, l’Assurance Maladie Une première rencontre a eu lieu avec la Direc- a contrôlé 89 581 arrêts de courte durée et 254 379 tion de l’hospitalisation et de l’offre de soins, et arrêts de longue durée. Elle a aussi sensibilisé Nouveaux bénéficiaires
des représentants des comités médicaux d’éta- les assurés sur les règles à respecter (horaires de dispense d’avance
blissements et de la Direction des établissements.
de sortie…). De même, les plus gros prescrip- Un accord a été signé entre l’Assurance Maladie teurs seront contrôlés au second semestre.
et l’ensemble des syndicats des transporteurs médicale, signé le 16 juinpar l’UNCAM et les sanitaires afin d’élaborer, conjointement avec ALD : la progression enrayée,
les représentants de médecins, un nouveau réfé- mais une inflexion à renforcer
rentiel de prise en charge des frais de transports Pour la première fois depuis 2002, la proportion tenant compte de l’état de santé du patient et de des dépenses remboursées à 100 % dans le cadre des affections de longue durée (ALD) dimi- En cette fin d’année, nos efforts respectifs doivent nue. Alors qu’elle ne cessait chaque année de impérativement se renforcer, car leurs résultats croître d’environ 1 point sur les soins de ville, détermineront la crédibilité de notre démarche soit 70 M€ par an, le premier semestre 2005 se caractérise par une inflexion de 1,3 point, correspondant à une économie de 90 M€ en Frédéric van Roekeghem,
année pleine (voir graphique au verso). entrera en application le 1er janvier 2006 Directeur général de la Caisse nationale Cette tendance, certes encourageante, doit être renforcée dans un contexte où le nombre de CNAM_LETTRE11-SR Mél 30/08/05 16:12 Page 2 ALD : la progression enrayée
L’arrivée en mai des génériques de la simvasta- tine devrait également infléchir les dépenses au MÉDICAMENTS (prescrits par les généralistes libéraux) second semestre. Ainsi, l’utilisation systéma- tique de ce générique permettrait une économieannuelle de 80 M€.
Les 20 000 échanges confraternels, qui ont eu lieuau premier semestre 2005, ont bénéficié d’un bon accueil de la part des médecins. À travers l’étude de cas rencontrés dans la pratique quotidienne, ceséchanges ont permis de mieux appréhender les recommandations médicales de l’AFSSAPS.
Génériques : un potentiel d’économies
aisément réalisable

Les économies obtenues grâce aux génériques pro- gressent de 105 M€ au premier semestre 2005 par rapport à celui de 2004, pour atteindre 255 M€ sur les 6 premiers mois de 2005. Ce résultat s’explique L’inflexion de 1,3 point observée sur le premier semestre 2005 est principalement obtenue
par l’arrivée, depuis mai 2004, de molécules sur les médicaments prescrits par les médecins généralistes.
importantes dans le répertoire des génériques. Parmi patients en ALD augmente de 6 % chaque année elles, trois poids lourds : l’oméprazole (Mopral®/ Médecin
et où les traitements sont de plus en plus coûteux.
Zoltum®), la paroxétine (Deroxat®), le citalopram traitant et
Le bon usage de l’ordonnance bizone est la contre- (Seropram®). Avec la simvastatine (Zocor®/Loda- personnes
lès®), ces molécules représentent un potentiel partie indispensable au remboursement à 100 % sourdes ou
d’économies de 180 M€ par an. L’implication de soins liés à ces affections. Pour faciliter le malentendantes
des prescripteurs aux côtés des pharmaciens est respect de ces règles, l’Assurance Maladie élabore déterminante pour accroître leur diffusion. actuellement des fiches pratiques pour 8 ALD très fréquentes. En juin, un courrier des Commissions Antibiotiques : ne pas baisser la garde
paritaires locales a sensibilisé certains prescrip- Contrairement à la baisse enregistrée depuis teurs à une meilleure utilisation de l’ordonnance 2002, le premier semestre 2005 se caractérise par bizone. À l’automne, des contrôles sur les rem- une augmentation des dépenses d’antibiotiques.
boursements seront effectués sur ce thème par Celle-ci est notamment due à une prescription plus l’Assurance Maladie, notamment sur la prescription fréquente des antibiotiques de dernière généra- des inhibiteurs de la pompe à protons.
tion, souvent plus coûteux et à un pic de pres- Le nouveau protocole de soins va aussi contri- criptions lors de l’épidémie de grippe de début buer à responsabiliser le patient aux conditions d’année. Au-delà de l’objectif financier, l’effort de de sa prise en charge à 100 % tout en l’impliquant santé publique engagé depuis trois ans doit être dans son projet thérapeutique. Le formulaire poursuivi et renforcé. L’Assurance Maladie lance correspondant sera présenté aux médecins libé- à l’automne une nouvelle campagne pour sen- raux lors de la visite des délégués de l’Assu- sibiliser le grand public à l’inutilité des antibio- En direction des patients, des actions sont éga- La prescription d’antibiotiques reste encore deux lement menées par des messages à la radio et fois plus élevée en France qu’en Allemagne. C’est pourquoi, 30 000 échanges confraternels sontconduits pour informer médecins généralistes, Mémo patient
Statines : un objectif réorienté sur
pédiatres et ORL sur les recommandations médi- les dosages en prévention primaire
cales de l’AFSSAPS, notamment sur les angines Les prescriptions de statines ont augmenté de 8,3 % au premier semestre 2005 par rapport à la même période en 2004. Ces médicaments efficaces ne sont Psychotropes : une inflexion à amplifier
pourtant pas toujours justifiés. Les posologies en La prescription de psychotropes diminue de 2 % prévention primaire chez les patients à faible risque au premier semestre 2005, par rapport à 2004.
cardiovasculaire doivent être débutées avec les Un premier bilan des échanges confraternels dosages les plus faibles. Cet objectif, réorienté au montre que le dialogue du praticien avec son premier semestre, est encore loin d’être atteint.
patient porte ses fruits, mais l’effort doit être À la demande de l’Assurance Maladie, et confor- poursuivi. L’ Assurance Maladie va mener en mément aux recommandations de l’AFSSAPS, 2006, une campagne pour sensibiliser le public le conditionnement en comprimés de 10 mg sera au risque de dépendance et enrayer la banali- disponible sur le marché français à l’automne.
sation du recours à ces médicaments.
Directeur de la publication : Frédéric van Roekeghem. Rédacteur en chef : Agnès Denis. Coordination : Geneviève Chapuis, Laurent Duneau et Stéphanie Bigou, avec le concours du Comité éditorial : Éric Badonnel, Dr Jean-François Bayet, Régine Dupuy, Emmanuel Gomez et la collaboration du Dr Catherine Bismuth et de François Lenormand. Réalisation : Citizen Press. « Lettred’information aux Médecins » est éditée par la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés - 50, avenue du Professeur André-Lemierre - 75986 Paris Cedex 20 - N° ISSN : 1769-84-13 - septembre 2005. La (ou les) marque(s) citée(s) dans cette lettre est (sont) et demeure(nt) la propriété de leurs titulaires respectifs.

Source: http://www.cis.gouv.fr/IMG/pdf/CHU_Lettre.pdf

Hiroshima y nagasaki

HIROSHIMA Y NAGASAKI El mayor acto de terrorismo de la historia POR ROSE ANA DUEÑAS Y RAISA PAGES —de Granma Internacional— EL sol brillaba y el cielo estaba azul, el 6 de agosto de 1945, cuando Miyoko Matsubara, una niña de 12 años, empezó a trabajar con más de 200 compañeros de su escuela secundaria para niñas en Hiroshima, Japón. Demolían casas para crear cortafuegos,

Microsoft word - ignoti 1.doc

COMUNE di ORBETELLO N. 59/11 Registro servizio affari generali e legali ORDINANZA DI CONFISCA IL DIRIGENTE VISTO il verbale di sequestro amministrativo del 18/08/2011 redatto da personale dell’Ufficio Locale Marittimo di Orbetello posto fisso di Duna Feniglia a carico di IGNOTI per campeggio abusivo lungo la Duna Feniglia (materiale incustodito e prelevato dopo ricerca

Copyright © 2010-2014 Medicament Inoculation Pdf