Sito in Italia dove è possibile acquistare la consegna acquisto Viagra a buon mercato e di alta qualità in ogni parte del mondo.

Http://www.essentielles.net/dossiers/curageaxi/curageaxi_01.asp

Essentielles - Le curage axillaire et la technique du ganglion sentinelle DOSSIERS
TRAITEMENTS • Qu'est-ce que le cancer ? Le curage axillaire
1. Dr Claude Nos, pouvez-vous vous
présenter en personne, votre fonction au sein
de l'Institut Curie, votre service ?
J'ai 39 ans, je suis chirurgien à l'Institut Curie depuis 6 ans dans le service de chirurgie générale et sénologique (chef du service : Dr Krishna Clough). L'un de mes objectifs est de développer et d'évaluer la technique dite du ganglion sentinelle (alternative au curage axillaire) dans le traitement du cancer du sein.
2. Qu'est-ce exactement que le curage
[06/03/2007] Un test génétique évalue les risques axillaire ? Dans quel cas le pratique-t-on ?
C'est l'ablation d'une partie de la chaîne ganglionnaire située dans l'aisselle du côté du sein traité selon un geste standard pour lequel le chirurgien suit des repères anatomiques. Il enlève en moyenne une dizaine de ganglions (autrefois, on enlevait la totalité des ganglions). Ce curage se fait pendant l'exérèse de la tumeur sous anesthésie. On le pratique dans les cancers invasifs du sein dans le but de mettre en évidence des ganglions atteints. En effet, l'atteinte des ganglions (présence de cellules tumorales) est toujours le facteur de risque le plus important concernant la gravité de la maladie, son risque de dissémination à distance (métastase du foie, poumon, os, cerveau, etc) et l'indication de chimiothérapie qui en découle. Pour rappel, ces ganglions sont le passage obligé de la lymphe, un liquide présent dans tout l'organisme et chargé d'évacuer d'éventuelles cellules tumorales, à cancer du sein refuse un don pour des seins exhibés 3. Combien de femmes subissent chaque année le curage à l'Institut
Curie ? Quel est le pourcentage de curages par rapport au nombre
de femmes opérées ? Quelle est sa progression ?
En 2000, il y a eu 1800 opérations pour un cancer du sein à l'Institut Curie (plus de 1000 nouveaux cas de cancers du sein sont pris en charge chaque année à l'Institut Curie). Jusqu'en 2000, 70 % des patientes avaient un curage axillaire systématique. Depuis l'arrivée de la technique du ganglion sentinelle, le nombre de curage axillaire a déjà diminué d'un tiers environ. 4. Quelles sont les conséquences immunologiques d'un curage
axillaire ? Pourquoi le curage est-il si douloureux pour la majorité
des femmes ?
http://www.essentielles.net/dossiers/curageaxi/curageaxi_01.asp?s=200 Essentielles - Le curage axillaire et la technique du ganglion sentinelle Les conséquences sont d'une part, l'atteinte du drainage lymphatique du sein et du bras du côté opéré et d'autre part, l'augmentation de la sensibilité aux infections au niveau du bras. Le curage est assez mal toléré car il s'agit d'une incision proche d'une articulation très mobile, le bras, dans une zone qui contient à la fois des nerfs très important qui sont préservés et des petits filets nerveux qui sont enlevés avec les ganglions, ce qui cause des douleurs. 5. Que ressent-on au lendemain de l'opération ? Quelles sont les
séquelles physiologiques du curage axillaire ?
phase III révèlent l'excellente efficacité des 3 à 7 jours d'hospitalisation sont nécessaires. A l'issu de l'opération, le chirurgien laisse en place un redon (sorte de tuyau qui sert à évacuer la lymphe) qui sort du On observe chez les patientes une relative impotence fonctionnelle du bras ainsi que des douleurs au niveau de la face interne du bras. Concrètement la patiente ne peut pas lever le bras au lendemain de l'opération et va ensuite retrouver progressivement sa mobilité. Il faudra un mois en général avec l'aide du kinésithérapeute pour qu'elle puisse à nouveau lever le bras à la verticale. Cependant les séquelles sont très variables et certaines patientes sont très peu En ce qui concerne les séquelles physiologiques, certains relais ganglionnaires
ayant été enlevés, le drainage de la lymphe, au niveau du sein et du bras, se fait
moins bien. Malgré le redon (qui permet d'évacuer la lymphe et qui est retiré
lorsque 30 à 40 ml de lymphe sont évacués sur une durée de 24 h), 30 % des
femmes doivent revenir pour subir une ponction de la lymphe (surtout les
patientes en surcharge pondérale).
A terme, 5 % des femmes ont un problème de "gros bras" c'est-à-dire un œdème
de la main, de l'avant-bras ou du bras qui généralement intervient plusieurs
années après l'intervention. Les autres problèmes possibles à terme sont une
légère diminution de la force du bras et/ou une fatigabilité rapide à l'effort.
6. Les techniques de chirurgie ont-elles évolué dans ce domaine ces
dix dernières années ?
Oui, au début du siècle, on effectuait une ablation de tous les ganglions
prélevables (20 à 30).
Depuis les années 70-80, le curage est limité à une zone chirurgicale qui
correspond à une dizaine de ganglions en moyenne. Depuis 1993, grâce à la
technique du ganglion sentinelle, on peut prélever uniquement un ou deux
ganglions. Cette technique est pratiquée à l'Institut Curie depuis janvier 2000 en
routine par les chirurgiens qui s'y sont formés.
7. Y a-t-il des précautions à prendre dans la vie quotidienne
lorsqu'on a subi un curage axillaire ?
Les risques de séquelles sont d'autant plus importants que la patiente a subi en
plus du curage une irradiation au niveau de la clavicule voire au niveau de
l'aisselle. Le facteur de risque principal de "gros bras" est lié à des infections qui
prennent naissance au niveau de la main (ongle incarné, plaie). Ceci implique
d'avoir une hygiène très rigoureuse au niveau de la main et une prise en charge
des infections très précoce. Le facteur de risque secondaire est le port de charge
par le bras atteint, les traumatismes localisés (prise de sang, prise de tension) ou
encore les sports violents pour le bras.
8. L'institut Curie a été le premier centre à mettre en œuvre la
technique du ganglion sentinelle qui permet d'éviter le curage
axillaire. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste cette
technique ? (détailler)
Cette technique consiste à injecter un produit "marqueur" dans la tumeur avant
l'opération. Il s'agit soit d'une substance émettant un rayonnement, soit d'un
colorant bleu, soit de l'association des deux. Ces produits parcourent le système
lymphatique en quelques minutes et se concentrent dans le ou les premiers
ganglions spécifiques qui drainent la tumeur, baptisés "ganglions sentinelles".
Ainsi visualisés, ils sont prélevés par le chirurgien puis transmis au laboratoire
d'anatomopathologie (situé à côté du bloc opératoire) qui en temps réel (pendant
l'opération) peut informer le chirurgien des résultats de cette première analyse.
Ils sont ensuite analysés plus longuement pour préciser l'éventuel état de
dissémination de la tumeur et ainsi orienter les traitements postopératoires.
9. Peut-on pratiquer la technique du ganglion sentinelle sur toutes
les femmes ?

http://www.essentielles.net/dossiers/curageaxi/curageaxi_01.asp?s=200 Essentielles - Le curage axillaire et la technique du ganglion sentinelle Pour l'instant, la technique du ganglion sentinelle est réservée aux patientes dont
la tumeur est toujours en place avec un diagnostic réalisé par ponction, dont la
taille de la tumeur est inférieure à 15 mm, qui n'ont pas de ganglion palpable
dans l'aisselle, et qui n'ont pas été opérées au niveau de l'aisselle (cas d'une
chirurgie esthétique par exemple). Le chirurgien propose la technique de
prélèvement ganglionnaire la plus adaptée au cas de sa patiente lors de la
première consultation.
10. Quels sont les résultats de cette nouvelle pratique chirurgicale ?
Est-elle fiable ?
J'ai pu constater que les femmes traitées par la technique du ganglion sentinelle
étaient moins "traumatisées" physiquement, pendant et après l'opération. Selon
une étude menée à l'Institut Curie et publiée en janvier 2002, dans une
population de patientes ayant un petit cancer du sein, dont le risque de métastase
ganglionnaire est de 30 % environ, l'intérêt premier de cette technique est
d'éviter un curage axillaire aux 70 % des patientes qui n'ont pas d'atteinte
ganglionnaire.
Malgré tout, il existe des inconvénients. Cette technique peut éventuellement
mener à une chirurgie en deux temps. De fait, sur l'ensemble des patientes de
l'Institut Curie qui revient en consultation 15 jours après l'opération pour les
résultats complets, 20 % doivent être réopérées pour subir un curage axillaire car
le ganglion était atteint mais cela n'avait pas pu être vu pendant l'intervention.
Par ailleurs, le risque d'échec d'identification des ganglions sentinelles est assez
faible, de l'ordre de 5 % des cas à l'Institut Curie.
Enfin, la probabilité de donner un résultat négatif (erroné) à l'issue de l'analyse du
ganglion sentinelle, alors qu'il existe au moins un ganglion positif dans le reste du
curage, soit le taux de faux négatifs est inférieur à 3 % à l'Institut Curie.
Mais les contrôles qualité, l'expérience et la formation des chirurgiens contribuent
sans cesse à améliorer ces résultats.
11. Quels bénéfices les femmes en tirent-elles ?
Tout d'abord, le temps d'hospitalisation est plus court. En 2001, 90 % des
patientes ayant bénéficié de la technique du ganglion sentinelle sont sorties le
lendemain de l'opération (alors que 3 à 7 jours étaient nécessaires pour le curage
axillaire), et ont eu un arrêt de travail d'une semaine ( contre 3 semaines pour
curage axillaire).
Les femmes sont moins gênées et ont un risque minime de séquelles. Il n'est pas
nécessaire de leur faire une rééducation particulière.
12. Est-ce la fin du curage axillaire ?
Non, mais environ la moitié des patientes pourront à terme éviter le curage grâce
à la technique du ganglion sentinelle. Il ne faut pas perdre de vue que, pour
l'instant, lorsque le ganglion sentinelle est atteint, il faut recourir à un curage
axillaire.
Accueil | Crédits | Votre vie privée | A propos d'Essentielles http://www.essentielles.net/dossiers/curageaxi/curageaxi_01.asp?s=200

Source: http://beameg.perso.sfr.fr/pdf/curage%20axillaire.pdf

my.wsboces.org

WESTERN SUFFOLK BOCES FLEXIBLE BENEFIT PROGRAM WESTERN SUFFOLK BOCES FOREWORD Western Suffolk BOCES is pleased to announce the establishment of the Western Suffolk BOCES Flexible Benefit Program. This will enable you to obtain existing benefits with pre-tax dollars rather than the present program where the employees' share of premiums and additional medical expenses are paid out o

bsdaofgb.co.uk

SURVEY OF BELGIAN TERVUREN WITH GASTIC CARCINOMA (STOMACH CANCER) Please complete the following questionnaire for any Belgian Tervuren that you have owned that currently has or had stomach cancer. This dog(s) must have lived with you in the years between and including 1990 and present. If you need additional space to record information, please include an additional page. **Please comp

Copyright © 2010-2014 Medicament Inoculation Pdf